Close

Infolettre

Cercle d’apprentissage 2017

Le 29 mars, IC pour les jeunes a tenu son deuxième cercle d’apprentissage à la Foundation House de Toronto. La pratique du cercle d’apprentissage est une tradition autochtone ancrée dans l’importance d’honorer la sagesse collective des membres du groupe qui y participe. L’objectif du cercle d’apprentissage d’IC pour les jeunes était de créer un espace où les participants dirigent eux-mêmes leur apprentissage et les discussions sur leur expérience dans la direction de projets d’impacts collectif, en plus d’offrir l’occasion de découvrir le travail des autres.

L’équipe du programme était ravie d’accueillir plus de 30 participants de divers projets d’impact collectif représentant huit régions où est implanté IC pour les jeunes en Ontario. Le groupe réunissait des directeurs généraux, des membres du conseil, de jeunes leaders, des organisateurs de projet et des jeunes ayant vécu une expérience concrète.

Les facilitatrices d’IC pour les jeunes, Lynn Fergusson et Sally Fazal de Social Impact Advisors, ont lancé la journée en demandant aux participants de réfléchir à des questions majeures dans le cadre de leur travail : difficultés, eurêka! ou autres questions brûlantes qu’ils avaient hâte d’aborder avec d’autres collectifs. Plusieurs grands thèmes ont bientôt été affichés aux murs de la salle, et abordés dans les discussions en sous-groupes pendant la journée.

Il en est ressorti dix réflexions clés propres à approfondir la discussion et inciter d’autres groupes à s’engager dans la voie de l’impact collectif. Voici un échantillon des idées recueillies. Nous espérons qu’elles seront utiles à d’autres qui bâtissent un projet en vue de créer un changement à vaste échelle.

  1. Un élément clé : définir clairement le résultat ciblé. Une cible claire a le pouvoir de faire avancer le projet et d’assurer la cohésion du collectif. Les problèmes sont parfois complexes, alors commencez par choisir un premier objectif et faites une chose après l’autre.
  2. Recueillir des données pertinentes tôt dans le processus. Utilisez-les pour démontrer pourquoi des organismes devraient participer au projet d’impact collectif.
  3. Limiter les perturbations découlant des mouvements dans le groupe. Documentez votre cheminement – où et quand vous avez commencé, pourquoi, vos membres, votre progression, où vous en êtes – afin d’intégrer plus rapidement les nouveaux membres sans faire dérailler le groupe.
  4. Définir clairement les rôles et déléguer les mesures concrètes pour faire avancer le travail. Précisez clairement qui est responsable de mettre la stratégie en action.
  5. Trouver rapidement une base de soutien, idéalement avec du personnel dévoué qui coordonne et maintient la focalisation sur le travail. Songez à embaucher des jeunes pour ce rôle.
  6. Un élément crucial : la participation des jeunes. Veillez à ce que des jeunes ayant une expérience concrète disposent du soutien requis pour participer et saisir ce que cela implique de partager leur histoire à diverses échelles.
  7. Renforcer les capacités des jeunes tôt dans le processus pour stimuler la participation. Ce travail favorise aussi la résilience des jeunes et d’autres résultats pour plusieurs des collectifs.
  8. Mobiliser des acteurs importants pour changer le système. Approchez les conseils scolaires et d’autres institutions dès le début, par l’entremise d’organismes ayant déjà des liens avec un conseil ou une école.
  9. Communiquer avec l’ensemble de la collectivité et mobiliser les gens. Revoyez sur une base régulière ce que veut dire l’impact collectif à l’échelle locale – mandats, bailleurs de fonds, organismes et mode de fonctionnement. L’impact collectif est un cadre très vaste – si vous l’adaptez à la situation de votre collectivité, vous inciterez les gens à participer.
  10. Stimuler l’ouverture à l’innovation. Rappelez souvent votre cause commune aux divers acteurs et soulignez la liberté d’innovation que donne l’impact collectif pour atteindre votre but.

Les collectifs appuyés par IC pour les jeunes et Innoweave ont dit à quel point il était important pour eux d’avoir l’occasion de rencontrer les autres groupes et d’apprendre les uns des autres. Nous espérons réunir encore des groupes d’impact collectif d’Innoweave afin de multiplier les discussions comme celle-ci, pour partager plus largement les expériences communes et faire participer les collectivités canadiennes à des projets qui exercent un impact collectif substantiel et mesurable.