Close

Infolettre

Accroissement de l'impact

Développer des stratégies pour augmenter votre impact

Les organismes à but non lucratif et les organismes communautaires qui ont à cœur d’augmenter leur impact peuvent le faire en mettant à l’échelle (« scaling ») leurs activités. Plusieurs organismes souhaitent étendre la portée de leurs actions ou en développer de nouvelles pour ajouter aux programmes et activités déjà en place. Ou encore, il est possible d’augmenter son impact en modifiant des parties d’un système. 

Téléchargez le powerpoint du webinaire (en anglais) ici.

Types de mise à l’échelle 

Il existe deux façons principales de mettre à l’échelle. Il est important de bien les distinguer.

La mise à l’échelle vers l’extérieur (« scaling out ») est l’extension d’un programme existant afin qu’il rejoigne un nombre plus grand d’individus ou de régions. Cela peut également inclure le développement de nouveaux programmes pour améliorer les effets concrets sur les mêmes bénéficiaires. Parmi les exemples de mise à l’échelle vers l’extérieur, on retrouve:

  • Une organisation qui souhaite reproduire un programme qui a fait ses preuves en milieu scolaire vers d’autres commissions scolaires.
  • Un réseau régional de développement durable qui contribue à créer des réseaux similaires dans d’autres communautés ou régions.
  • Une organisation qui oeuvrant auprès de jeunes à risque qui ajoute un programme de recherche d’emploi et de formations à son programme déjà existant de soutien à l’hébergement.

La mise à l’échelle vers le haut (« scaling up ») vise à influencer le fonctionnement d’un système plus vaste. L’accent est alors mis sur les causes profondes des problèmes identifiés en travaillant à changer le système est à l’origine des causes sociales ou environnementales qui engendrent ces problèmes. Une organisation qui souhaite faire une mise à l’échelle vers le haut souhaitera s’appuyer sur ses succès passés pour travailler à influencer les politiques en place, les programmes ou amener des changements législatifs, afin de modifier en profondeur certaines normes et valeurs sociales largement répandues. Cette organisation pourrait aussi vouloir influencer ou créer de nouvelles façons par lesquelles les ressources financières peuvent être différemment attribuées.

Parmi les exemples de mise à l’échelle vers le haut, on retrouve :

  • Une organisation qui apporte exclusivement du soutien aux personnes handicapées peut travailler à mettre à l’échelle son impact vers le haut en essayant de faire changer les idées reçues sur ce que veut ça veut dire de contribuer et de participer à sa société.
  • Un groupe environnemental qui oeuvre à créer des espaces verts urbains peut mettre à l’échelle son impact vers le haut en travaillant avec les gouvernements pour créer des mécanismes de tarification des émissions de carbone, ou encore pour modifier les réglementations d’urbanisme à l’échelle municipale, provinciale ou nationale.

Dans certains cas, la mise à l’échelle vers l’extérieur précède celle vers le haut et lui permet d’avoir les outils nécessaires pour le faire. La mise à l’échelle vers l’extérieur permet aux organisations de bâtir leur connaissance et leur expérience des programmes et enjeux en profondeur, d’accroître leur réputation et de développer les relations qui leur permettront ensuite de mettre en place une stratégie pour influencer un changement systémique par la mise à l’échelle vers le haut. Dans d’autres cas, une organisation mettra l’accent sur la mise à l’échelle vers l’extérieur tout en tissant des partenariats avec des organisations qui entreprendront une mise à l’échelle vers le haut. La mise à l’échelle vers l’extérieur ou vers le haut, ou une combinaison des deux, sont des approches efficaces pour amener un changement positif.

Chaque organisation doit trouver sa stratégie propre pour atteindre ses objectifs. Développer et implanter des stratégies de mise à l’échelle est un processus complexe : ces stratégies sont liées à un contexte spécifique et peuvent demander beaucoup de temps et présenter des défis importants. La mise à l’échelle amène souvent des changements importants au sein des organisations tant au niveau du développement de ses capacités, compétences et ressources que dans ses nouvelles relations et sa capacité à lâcher prise sur certains aspects spécifiques du travail tel que mené initialement. Cela peut également amener l’organisation à adopter des approches complètement nouvelles. 

Pour déterminer si la mise à l’échelle est appropriée pour une organisation, deux facteurs principaux doivent être pris en compte :

  1. Est-ce que l’organisme a un programme ou une méthode de travail déjà éprouvé et qui pourrait être reproduit?
  2. Est-ce que l’organisme est prêt ou est le mieux placé pour entamer une stratégie de mise à l’échelle?

Le contenu de ce module a été développé par SiG@Waterloo

                                     

Prochaines sessions d'information